ACCÉLÉRATEUR DE START-UPS BIGBOOSTER : UNE SAISON 2 PROMETTEUSE

BigBooster confirme son attractivité et sa position unique en Europe.

Ancré au cœur de deux écosystèmes d’excellence, Lyon – Auvergne-Rhône-Alpes et Boston- Massachusetts, BigBooster, programme d’accélération international à but non-lucratif, rassemble plus de 150 mentors/experts engagés dans la réussite des start-ups.

 

Les prémices d’une saison 2 palpitante

Le compte à rebours pour la sélection des start-ups touche à sa fin, et cette saison 2 promet des projets de qualité dans les trois catégories de Big Booster : « Biotech & Health », « Informative Tech », « Global Impact ». « Nous avons transformé l’essai. Ce sourcing confirme l’intérêt, la qualité et l’internationalisation du programme» annonce Didier Hoch, Chairman de BigBooster. Les candidatures proviennent de France, d’Europe, d’Afrique et du Moyen-Orient mais aussi cette année du Canada et de Corée. Au total, ce sont 41% de start-ups étrangères inscrites pour cette 2ème édition. 30% des start-ups participantes sont basées en Région Auvergne-Rhône-Alpes, « montrant ainsi la belle vitalité du territoire et la capacité de notre écosystème régional à donner vie à des projets innovants » comme le souligne Anne-Marie Graffin, CEO de BigBooster.

 

De nouveaux partenaires rejoignent l’aventure

« La métropole de Lyon, la ville de Boston, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, BPI France, CapGemini, MassChallenge et Sanofi nous accompagnent depuis nos premiers pas, nos partenaires sont fortement impliqués et travaillent main dans la main avec notre équipe et les start-ups. Ce mode de fonctionnement et partenariat a été dupliqué pour Schneider et les Aéroports de Lyon qui nous ont rejoints pour cette 2ème édition » explique Didier Hoch, Chairman de BigBooster. Réunissant plus de 150 mentors, experts, jurés et « key speakers », la richesse des contenus créés pendant les Booster Camps, séminaires intenses et courts au cœur du programme, est la conséquence directe de l’engagement des partenaires à préparer les start-ups aux marchés internationaux.

 

Une réponse fiable qui fait école

Véritable passerelle, BigBooster donne aux start-ups toutes les clés pour démarcher le marché européen et américain. Le programme répond simultanément aux besoins des territoires, des partenaires et des startups et fait la preuve de l’efficacité d’un modèle qui ne pourra que se développer dans l’avenir en s’appuyant sur ses principes de bases à savoir :

  • des partenariats ciblés et des zones géographiques dynamiques,
  • des acteurs clés et reconnus dans leur domaine,
  • un partage des valeurs similaires à celles de BigBooster : bienveillance, ouverture et coopération.

 

Les partenaires du Projet

Dans la pratique, ce programme s’appuie sur : la métropole de Lyon, la ville de Boston, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, l’Université de Lyon, MassChallenge, la French Tech, les Aéroports de Lyon, Sanofi, Schneider, Capgemini, Bpifrance, Keolis, Air France, Delta, EDF, Institut Mérieux, Klesia, Cegid, TBWA Corporate, Seb et Orial.

 

 Big Booster

Créé en 2015 et organisé par la Fondation pour l’Université de Lyon, Big Booster est un programme international d’accélération non-profit unique pour les startups des secteurs « Biotech & Health», « Informative tech »,« Global impact ». Ce dispositif s’appuie sur des compétitions sous forme de « booster camps » courts et intenses organisés entre la métropole de Lyon (Auvergne-Rhône-Alpes) & la ville de Boston (Massachusetts), deux régions reconnues pour l’excellence de leur écosystème d’innovation. Soutenu par des partenaires privés et publics, le programme Big Booster ambitionne de devenir la plus grande compétition de startups early-stage pour la zone Europe – Afrique – Moyen-Orient. Pour plus d’informations : www.bigbooster.org

 

Fondation pour L’Université de Lyon

Créée en 2012, la Fondation pour l’Université de Lyon est née de la volonté commune du monde économique, de l’Université de Lyon et des acteurs publics, partageant la conviction profonde que le développement socio – économique du territoire et le développement de son pôle d’enseignement supérieur et de recherche vont de pair. Présidée par Bernard Bigot, elle soutient la position de l’Université de Lyon parmi les 10 grands pôles d’enseignement supérieur et de recherche en Europe, favorise son rayonnement international, et contribue à son excellence et son ancrage dans son territoire.