LYON- ST-ETIENNE- ROANNE : Une nouvelle CCI de dimension métropolitaine

CCI LYON METROPOLE

Le bureau de la CCI Metropolitaine (de gauche à droite) : Philippe Valentin, Jean Mougin, Philippe Guérand, Emmanuel Imberton, Jacques Descours, Nathalie Pradines, André Mounier, Daniel Villareale, Jean-Bernard Devernois, François Méon.

La CCI LYON METROPOLE Saint-Etienne Roanne est née le 1er janvier 2016 de la fusion des CCI de Lyon, de Saint-Etienne Montbrison et de Roanne Loire Nord.

Le fait métropolitain, « new deal » territorial : les métropoles dans le monde sont des catalyseurs de ressources favorisant la création de richesse,

L’avènement de la nouvelle économie : globalisation, révolution numérique, économie collaborative,

La nouvelle donne publique : raréfaction de l’argent public (-38% de ressources fiscales pour les CCI sur 3 ans), redistribution des compétences.

 

L’environnement politique, administratif, concurrentiel et budgétaire des CCI leur impose de bouger. C’est pourquoi elles veulent prendre leur destin en main en revoyant leur positionnement, fortifiant leur légitimité et transformant leurs missions. Afin de faire mieux encore leur travail d’accélérateur de la croissance des entreprises, créatrices de valeur pour les territoires.

537 communes issues de la Métropole de Lyon, des départements du Rhône et de la Loire

2 372 000 habitants*

1 073 000 emplois*

108 000 établissements ressortissants (80 000 à Lyon, 22 000 à Saint-Etienne et 6 000 à Roanne)

*Source INSEE

 

Avec plus de 100 000 entreprises, la CCI LYON METROPOLE représente 80% du bassin économique cohérent au sein duquel ces entreprises trouvent leurs clients et fournisseurs de proximité, leurs salariés ainsi que les écoles, équipements et structures qui contribuent à leur développement.

Ce périmètre répond également aux enjeux de construction du bassin métropolitain tel qu’il est pris en compte par de nombreux acteurs publics : Pôle métropolitain, Université de Lyon Saint-Etienne, Aderly.

 

Les principes fondateurs

La CCI LYON METROPOLE est fondée sur six grands principes :

  • Une nouvelle CCI : la CCI LYON METROPOLE, structure unique, est mise en place en déployant auprès de toutes les entreprises du bassin métropolitain des services issus des meilleures pratiques des 3 CCI fondatrices
  • L’appartenance au réseau régional : les missions de la CCI de région Rhône-Alpes sont clairement définies par la loi de 2010. Son rôle est stratégique pour l’ensemble du réseau face à la montée en puissance de la nouvelle région politique
  • Le respect des territoires : la CCI LYON METROPOLE réunit les compétences et les atouts de chacun des territoires qui la composent en respectant leur identité. Elle poursuivra tous les partenariats mis en place avec les collectivités locales ainsi que toutes les coopérations engagées avec les CCI des territoires voisins
  • La proximité : la CCI LYON METROPOLE maintient une proximité avec les entreprises en utilisant tous les moyens mis à sa disposition et en partenariat étroit avec les collectivités locales, au travers de ses trois délégations de Lyon, Saint-Etienne et Roanne.

L’expertise : la CCI LYON METROPOLE mutualise les expertises disponibles dans des domaines clés – numérique, innovation, international, financement des entreprises, intelligence économique, développement durable, création/reprise, formation, aménagement du territoire… – pour les mettre à la disposition de toutes les entreprises.

La réduction des coûts et le développement des recettes : la construction de la CCI LYON METROPOLE s’accompagne d’une réduction des charges de fonctionnement et d’une stratégie de développement de nouveaux services financièrement équilibrés.

La gouvernance et l’organisation de la nouvelle CCI.

L’Assemblée est composée de 120 membres (chefs d’entreprise et cadres dirigeants exerçant leur mission bénévolement), représentant les entreprises de l’industrie, du commerce et des services. Sur ces 120 élus, 47 siègent à la CCI de région Rhône-Alpes.

L’Assemblée sera complétée par 60 membres associés.

Lors de l’Assemblée générale d’installation de la CCI LYON METROPOLE le 11 janvier 2016,

Emmanuel Imberton a été élu président à l’unanimité des 104 membres élus présents ou représentés. L’Assemblée a ensuite élu les membres du Bureau qui entourent le président.

Le bureau est composé de :

  • Emmanuel Imberton, président
  • Philippe Guérand, 1er V.P. en charge de la formation et de l’enseignement supérieur
  • André Mounier, président de la Délégation de Saint-Etienne et vice-président en charge de l’aménagement du territoire et du développement durable
  • Jean-Bernard Devernois, président de la Délégation de Roanne
  • Philippe Valentin, président de la Délégation de Lyon et vice-président en charge de

l’international, des filières et des réseaux

  • Nathalie Pradines, vice-présidente en charge de la CCI de demain et de l’e-CCI
  • Daniel Villareale, vice-président en charge de l’entrepreneuriat
  • François Méon, vice-président en charge de l’industrie
  • Jean Mougin, vice-président en charge de la nouvelle économie et de l’économie

Collaborative

  • Jacques Descours, vice-président en charge du commerce

 

Le territoire de la CCI LYON METROPOLE est réparti en 3 délégations : Lyon, Saint-Etienne et Roanne, dont la responsabilité est de contribuer au maintien et au développement d’une dynamique locale sur chaque territoire.

Chacune des délégations assurera ainsi un suivi des services de proximité dédiés aux entreprises de son territoire. Le président de chaque délégation représentera la CCI auprès des collectivités et acteurs publics et politiques locaux, entouré d’élus qui représenteront la CCI dans les instances de gouvernance des équipements situés sur son territoire.

Le budget de la CCI LYON METROPOLE s’élève à 60 M€ dont 45% de ressources fiscales.

 

Une vision d’avenir claire et ambitieuse

La création de la CCI LYON METROPOLE n’est pas une fin en soi. Cette CCI de dimension métropolitaine, plus agile et plus puissante pour porter la voix du monde économique, proposera des savoir-faire élargis au bénéfice des entreprises et du territoire qu’elle représente :

  • – une offre d’accompagnement plus complète et plus diversifiée, mieux adaptée aux nouvelles attentes des entreprises,
  • – plus de facilité pour se connecter à de nouveaux réseaux, échanger et mettre en place des collaborations afin de développer des courants d’affaires,
  • – des synergies plus fortes sur les filières d’excellence (pôles de compétitivité, clusters…)  des projets structurants favorisant l’attractivité du territoire (infrastructures) et dont les entreprises pourront tirer profit,
  • – une dynamique métropolitaine qui concentre les capacités d’innovation,
  • – le rayonnement et l’attractivité de la métropole de Lyon à l’international,
  • – l’assurance du maintien des services de proximité.

La stratégie de cette nouvelle CCI s’appuie sur une vision d’avenir: «Connecter nos entreprises, favoriser leur croissance, développer l’économie du territoire. »

La vision de la CCI LYON METROPOLE se décline en 7 axes stratégiques :

1    Booster l’esprit entrepreneurial et l’orientation clients

Innover et sortir du cadre en adaptant l’offre de la CCI aux contraintes du marché avec comme enjeu de consolider une CCI « accélérateur de croissance » pour toutes les entreprises.

2    Renforcer les filières d’excellence, fortifier les entreprises en mutation, 4 marchés prioritaires :

  • – Santé, Sciences de la vie, biotechnologies, cosmétologie,
  • – Clean technologies, industries de pointe, off-shore,
  • – Design, ingénierie industrielle, industries créatives,
  • – Numérique, web, logiciels.

Focus sur les entreprises à fort potentiel

Favoriser la transition numérique pour toutes les entreprises

Dynamiser l’entrepreneuriat et les nouveaux réseaux

3    Mettre en relation de manière qualifiée, simple et ciblée

Etablir les connexions gagnantes entre les acteurs du territoire :

  • – entreprises entre elles,
  • – entreprises et acteurs publics,
  • – entreprises et le reste du monde…

Afin de créer un réseau social d’entrepreneurs.

4    Façonner les partenariats et agir conjointement Les partenariats deviennent un levier de performance majeur, dans 3 dimensions clé :

– politique et stratégique (organisations patronales et collectivités),

– académiques (recherche et innovation),

– opérationnelles (grands comptes, réseaux d’entreprises).

5    Influencer la définition et la mise en œuvre des politiques de développement économique territorial

L’implication de la nouvelle CCI dans l’élaboration des schémas de développement du territoire est essentielle pour :

– la prise en compte maximal des intérêts des entreprises,

– une application plus efficace des mesures sur le terrain.

Cette influence des entreprises aux décisions d’aménagement du territoire via leur CCI doit être renforcée.

6    Investir et désinvestir de façon dynamique et sélective chaque fois que nécessaire

La CCI doit poursuivre et renforcer sa position :

– d’investisseur avisé,

– d’actionnaire exemplaire,

– d’administrateur investi.

En arbitrant ses décisions sur plusieurs critères :

– investir dans des actifs liés à sa vision,

– étendre à d’autres territoires des actifs prometteurs,

– obtenir un bon ROI,

– favoriser l’initiative privée et l’entrepreneuriat quand c’est légitime.

7    Métisser expériences publiques et privées dans nos équipes

Tirer le meilleur de sa double culture public/privé,

Faire en sorte que chaque collaborateur ait une expérience réussie en entreprise,

Favoriser l’intervention de salariés d’entreprises dans les équipes CCI.